Commerces : plus de sécurité à Noël

le 5 décembre 2012

Dans le Sud de l'Isère, 14 200 entreprises du secteur du commerce et des services aux particuliers, et quelque 60 000 salariés et gérants d’entreprises sont visés par le renforcement des actions de prévention et de dissuasion de la délinquance, au moment des fêtes de fin d’année.

La Chambre de commerce et d’industrie de Grenoble mène depuis plusieurs années des actions collégiales visant à renforcer la sécurité des commerces, en partenariat avec la Préfecture de l’Isère, la Direction Départementale de la sécurité publique (DDSP), la gendarmerie et les collectivités locales.
En 2012, la CCI de Grenoble a organisé sur les zones de police et gendarmerie, des réunions de sensibilisation qui ont permis d’apporter une information  préventive et du soutien aux commerçants du Sud Isère, à Grenoble, Pontcharra, Vizille, Vinay, Poisat, Voiron, Saint-Martin-d’Hères...

Objectif : anticiper les risques d’agressions et les gérer au mieux en situation réelle.

Place à la prévention


Le Guide de la sécurité dans les commerces, source de premiers conseils, est aujourd’hui à la disposition des commerçants à la CCI de Grenoble.

A noter également, la publication d’une plaquette de prévention contre les vols à main armée, éditée par la DDSP 38 dans le cadre du plan anti-hold-up. Elle sera distribuée aux commerçants par la Police nationale.
La CCI de Grenoble est chargée quant à elle de la diffuser par mail aux Unions commerciales et aux commerçants pour la circonscription de Grenoble (Grenoble, Fontaine, Saint-Martin-d'Hères, Gières, Echirolles, La Tronche, Saint-Martin Le Vinoux), et celle de Voiron. En 2013, un cycle d’ateliers sera déployé, en partenariat avec l’association AIV (Aide Information aux Victimes). Ces ateliers seront axés sur la prévention et le traitement des agressions à l’encontre des commerçants avant, pendant et après l’agression.
Enfin, une « soirée sécurité » sera organisée par la CCI de Grenoble. Elle réunira l’ensemble des acteurs et les commerçants afin d’accroître l’échange de bonnes pratiques.
Agnès Le Men



Contact :
Valérie Hervin